Le Club Memori
Pour ceux qui veulent comprendre, maintenir et améliorer leur mémoire.
Vulgarisation scientifique, méthodes, trucs et astuces pour bien mémoriser.

Si vous êtes là, c’est parce que vous voulez apprendre et améliorer votre mémoire. Enfin, je suppose. En tout cas, vous êtes au bon endroit. Vous devriez trouver dans ce blog pas loin de 70 articles sur le sujet. Mais les livres sur la mémoire, c’est pas mal non plus. On peut travailler dessus, les annoter. C’est parfois plus facile à manipuler ou à mémoriser. C’est pourquoi je vous ai fait un choix des meilleurs livres de ma bibliothèque.

Evidemment ce sont les meilleurs livres selon moi. Un autre aurait peut-être choisi d’autres ouvrages. Toutefois, si vous me lisez régulièrement, vous ne serez pas dépaysé. De plus, ces 10 livres sont tous abordables.

Pourquoi dix ? En fait je dois avoir environ 150 livres sur la mémoire sur mes rayons. Dans tous les genres: vulgarisation scientifique, méthodes sérieuses ou farfelues, tests et quiz amusants etc. Comme je ne voulais pas vous noyer, je me suis limité à 10. Et Voilà… Cela dit, certains sont épuisés. Mais, dans ce cas, ils sont encore disponibles en occasion sur le Net, quelquefois pour un modique euro… Vous n’avez donc pas à hésiter.

Cela dit, vous pourriez doutez qu’on puisse améliore sa mémoire avec des livres. Ne faudrait-il pas plutôt faire des exercices de mémorisation ? Mais si, mais si… mais justement, ils vous en proposent presque tous.

J’ai juste exclu les livres qui ne proposent QUE des exercices. Parce que ce n’est pas sérieux. Si vous ne savez pas au juste à quel maillon de la chaîne mnésique se rapporte l’exercice, vous ne saurez pas l’adapter à votre situation. D’autant que ce qu’il faut faire est assez souvent conte-intuitif.

Je n’ai donc retenu que des livres qui vous expliquent au moins a minima en quoi votre mémoire est concernée par les exercices proposés. A une exception près: le dixième de la sélection. En fait il ne s’agit pas vraiment d’un livre… et je ne conseille pas de l’utiliser seul.

1) Une mémoire d’éléphant ?

Livre: Une mémoire d'éléphant (vrais trucs et fausses astuces pour mémoriser) chez Dunod

Voilà un livre passionnant. Ecrit par Alain Lieury, qui a dirigé le laboratoire de psychologie expérimentale de Rennes. Professeur et chercheur, c’est le bon cocktail. Son livre est à la fois sérieux, documenté, et en même temps pratico-pratique. Le sous-titre annonce la couleur: “vrais trucs et fausses astuces“. L’éditeur a rajouté “avec un quiz“.

Alors, on sait où on va ! Alain Lieury passe à la moulinette trucs, méthodes, astuces et techniques. Bien entendu il a également passé les moyens mnémotechniques au banc d’essai. Est-ce que ça marche ou pas ? That is the question… Mais il a la réponse.

C’est un homme de laboratoire. Il a déjà mené de nombreuses études sur la mémoire. Dans les écoles, à l’université ou ailleurs. Il vérifie tout. Il valide quand les résultats expérimentaux sont positifs. Si ça n’améliore pas vos scores de mémorisation, il le dit. Si ça risque d’embrouiller votre mémoire, il le dit aussi. Vous saurez désormais à quoi vous en tenir.

Il en profite au passage pour améliorer votre culture générale sur la mémoire. Mine de rien. Au décours de ce livre vous en saurez donc beaucoup plus sur vos nombreuses mémoires (une vingtaine au moins !), sur les oublis, les pertes de mémoire etc.

Alain Lieury a publié plusieurs livres sur la mémoire. Il sont tous assez rigoureux sur le plan scientifique. J’ai opté pour celui-là. Il est facile à lire, c’est un livre incontournable pour quiconque s’intéresse à sa mémoire. Je vais vous faire une confidence; c’est même mon préféré…

Chez Dunod

2) Votre mémoire: comment l’acquérir, la développer et la conserver

Livre: Votre mémoire, comment l'acquérir, la développer et la conserver (mécanisme, maladies, traitements, diététique, procédés mnémotechnique, etc.

Cet ouvrage de Robert Toquet a eu un succès considérable. Mon exemplaire de 1981 inaugurait le 32e mille. Il a encore été réédité plusieurs fois au moins jusqu’en 1999. Ensuite je ne sais pas.

Ce livre sur la mémoire est vraiment passionnant. Robert Tocquet était un esprit éclectique. Il s’intéressait à tout. D’ailleurs, le sous-titre en dit long: “mécanisme, maladie et traitement, diététique (déjà dans les premières éditions), exercices, précédés mnémotechniques, moyens pratiques d’éducation de la mémoire, pour adultes étudiants et enfants, conseils aux parents“…

C’est un des tous premiers (et rares) auteurs à se préoccuper de la physiologie de la mémoire, de sa diététique, il propose même des exercices respiratoires adaptés. En matière de diététique de la mémoire, c’est un précurseur. C’est le premier livre que j’ai lu qui parlait, dès les années 70, du rapport entre l’alimentation et la mémoire.

Vous l’aurez compris c’est un ouvrage pratique. Mais il vous emmènera aussi du coté des mémoires prodigieuses, des mémorisateurs prodiges ou des maladies de la mémoire par exemple.

Moins rigoureux qu’Alain Lieury, Robert Tocquet est cependant toujours intéressant. Vous ne trouverez probablement son livre qu’en occasion. Prenez l’édition la plus récente que vous puissiez trouver (il y a eu des mises à jours). Ça ne vous coûtera que quelques euros, sautez dessus, c’est une bonne affaire. C’est un des meilleurs livres sur la mémoire, je n’aurais pas pu l’exclure de cette liste.

Chez Dangles

3) Une prodigieuse mémoire

Livre: Une prodigieuse mémoire (étude psycho-biographique), chez Delachaux et Niestlé

Ce livre d’Aleksandr Romanovitch Luria est un grand classique. Ce psycho-neurologue (le mot n’existait pas encore, à l’époque) russe a étudié un mémorisateur prodige pendant plusieurs décennies. C’est à ce jour la SEULE étude au long cours disponible sur une mémoire ce sujet.

Le mémorisateur étudié est un journaliste moscovite du nom de Solomon Veniaminovitch Cherechevski, dit Veniamin. Il lui a été présenté par son rédacteur en chef qui le trouvait étrange: il ne prenait jamais de notes, mémorisait tout ce qui se disait en réunion de travail, ne notait jamais les adresses où on l’envoyait, n’oubliait jamais rien, même si c’était ancien…

Luria entreprend immédiatement de tester sa mémoire et déclare ne pas lui trouver de limite… En effet, Cherechevski retient tout. Des listes de mots, de chiffres, des nombres à rallonge etc. Sa mémoire à long terme est phénoménale. Quinze ans après les premiers tests il se souvient encore des premières listes qu’on lui avait proposées, c’est dire !

Luria et Cherechevski se sont liés d’amitié. Le second s’est prêté pendant plus de 30 ans aux tests du premier. Et c’est ainsi qu’est né un des plus extraordinaires livres sur la mémoire que vous puissiez trouver.

Au fil du temps, Cherechevski devenait prisonnier de tant de souvenirs. Jusqu’à ce que, finalement, il trouve un jour un “truc” pour… oublier. Oui, oui. Vous, vous cherchez peut-être à retenir, à mieux mémoriser ? Eh bien, lui c’était tout le contraire ! Il voulait pouvoir oublier… Quoi qu’il en soit, il abandonne le journalisme pour la scène. Il devient alors mnémoniste et monnaye son “talent” sous le nom de Veniamin.

L’un des intérêts de cette étude c’est de montrer comment Véniamin procédait spontanément pour mémoriser. Il ne savait même pas, avant l’étude, qu’il était un “cas”. Il croyait que tout le monde faisait marcher sa mémoire de la même façon.

En fait, on voit qu’il utilisait spontanément des techniques issues de l’Antiquité. Techniques qu’il a du ensuite étudier de plus près pour répondre aux exigences de son nouveau métier.

Ce livre devrait être lu par toute personne s’intéressant à la mémoire.

Chez Delachaux et Niestlé, repris ensuite par Le Seuil

4) Développer sa mémoire

Livre: Développer sa mémoire (méthode Richaudeau) chez Retz

Ce livre de Françoise Gauquelin est une de mes premières lectures de vulgarisation sur la mémoire. Le sous-titre “méthode Richaudeau” fait référence à un grand monsieur de l’Education. Richaudeau est le fondateur des éditions Retz et de la revue Communication et langage. C’est un pionnier de la lecture rapide en France. Son domaine était celui du langage, de l’écriture, de la lecture et de la mémoire.

La méthode Richaudeau indique tout de suite la couleur. C’est carrément écrit sur la page de couverture: “nous sommes tous pourvues d’une très bonne mémoire; mais le plus souvent nous ne savons pas utiliser ses ressources, et nous en déduisons à tort que cette mémoire est médiocre”. On ne saurait mieux dire. Cela résume ce que j’ai toujours constaté depuis le début de ma carrière. Et ce que je répète un peu partout.

Il y a 12 “cours”, 16 chapitres et 440 pages. Au début, vous passerez un test de mémoire, avant de vous familiariser avec les “6 principes de base d’une pédagogie de la mémoire”. Vous aborderez ensuite de rôle de la perception et de la répétition, puis les enchaînements structurés. La mnémotechnie n’est pas oubliée.

Vous aurez bien sûr des chapitres sur l’art et la manière de retenir les mots et de mémoriser leur orthographe. Votre mémoire est-elle à la peine pour mémoriser une langue étrangère ? C’est traité. Idem pour la mémoire des chiffres, des nombres et des formules. Retenir un texte, une conférence, cela fait partie aussi du programme.

L’avant-dernier chapitre “les recherches modernes sur la mémoire” est plutôt datée mais mon exemplaire date… des années 70 ! Je présume que les éditions suivantes ont été mises à jour. En revanche le dernier chapitre sur les mémorisateurs prodiges de l’Antiquité au 20e siècle, reste pertinent. Il se termine sur Veniamin.

Chez Retz

5) Prouesses de mémoire

Livre: Prouesse des mémoire (la mémorisation depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, les enseignements de l'Antiquité) chez Editions Robert Champion (diffusion Amazon et TheBookEdition

Je peux difficilement vous dire qu’il s’agit d’un des meilleurs livres sur la mémoire. Vous me répondriez que je suis juge et partie.Alors je ne le dit pas. Mais il se trouve que je le pense et que je ne suis pas le seul à le penser. Alors, je l’ai glissé en douce dans ma sélection… 🙂

Cet ouvrage de votre serviteur paru en 2018 poursuit, en moins de 300 pages, deux buts complémentaires.

Déjà, c’est un livre pratique. Il s’adresse à ceux qui cherchent des moyens éprouvés pour améliorer leur mémoire. En revanche, il ne s’adresse pas à ceux qui croient benoîtement qu’avec un petit truc assimilable en un clin d’œil, ils vont obtenir une mémoire d’éléphant.

Certes, il y bien mon fameux truc de 3 secondes pour vous rappeler où diable vous avez mis vos clé, votre téléphone ou dieu sait quoi. Mais c’est une exception. La plupart du temps, il faut se donner un peu de peine et y passer un peu de temps. Et aussi, notamment, comprendre d’abord comment fonctionne votre mémoire avant de chercher à la “booster”.

C’est pourquoi il y a un volet explicatif assez important concernant le fonctionnement de la mémoire. Pour que ce soit aisé à comprendre, ce livre vous explique d’abord en termes courants ce qu’est la séquence neurologique de la mémoire. Ensuite, il vous est facile de comprendre comment la séquence cognitive de la mémoire va s’appuyer sur la première dont elle va augmenter l’efficacité.

Il balaye aussi le spectre de vos principales mémoire. Pas seulement celles dont on parle partout: mémoire à court terme ou à long terme. Pas uniquement les mémoires visuelle et auditive.

Mais beaucoup d’autres: la mémoire procédurale, si importante; les mémoires lexicale et sémantiques; la mémoire imagée si puissante que (et vous ne le savez même pas…) que vous pouvez mémoriser des milliers d’images en ne les regardant qu’une seule fois, sans faire le moindre effort pour ça ! Et la mémoire spatiale, la mémoire des visages… Etc.

Cet ouvrage aborde aussi des thèmes jamais traité ailleurs. C’est le seul que je connaisse avec un chapitre sur la mémorisation… dans la préhistoire, avant et après le langage. Sans oublier un chapitre consacré à la mémoire animale, notamment celle des bourdons. Et c’est aussi le seul livre à vous donner un chapitre sur la mémoire… des plantes !

Et ça n’est pas pour faire joli dans le paysage. Mais pour montrer que les processus à l’oeuvre sont similaires. Sur le plan de la mémorisation, nous nous comportons assez souvent comme les bourdons, les radis, les chimpanzés ou le mimosa. Sauf que, parfois, ils font mieux que nous…

Et inversement, quand on se sert de moyens mnémotechniques, par exemple. Pour cela, l’être humain est imbattable. Le livre vous présente les principales techniques de mémorisation. Il vous propose aussi deux procédés inédit, le chaînage et l’histoire à dormir debout. Ils ont en commun de ne nécessiter aucun apprentissage préalable et d’être très accessibles, même aux enfants, c’est dire..

En revanche il n’aborde pas, ou peu, les troubles de la mémoire, notamment la maladie d’Alzheimer. A vrai dire, c’est peu évoqué aussi dans les autres livres de cette sélection.

Editions Robert Champion, distribué par Amazon et TheBookEditions

6) Avoir une bonne mémoire

Livre : Avoir une bonne mémoire (Comment fonctionne la mémoire, les mots et l'orthographe, comment retenir ce que l'on lit etc.) chez Albin Michel

J’aime assez ce livre de Dominique Grandpierre. Ce qui saute aux yeux en le parcourant en diagonale, c’est qu’il y a plein d’exercices.

Un certain nombre d’entre eux me rappellent ceux que j’avais proposé dans “La méthode Memori” publié quasiment le même jour. J’en avais 120 pages à la fin de l’ouvrage. L’auteur s’est montré plus éclectique que moi dans ses choix et n’en fait pas une méthode. Il les dissémine dans l’ouvrage, proposant ainsi des coupures et des expérimentations dans votre lecture.

Dominique Grandpierre est retraité de l’enseignement spécialisé et son expérience transparaît dans son livre. Il vous propose de faire des “gammes” d’efficience mentale, des gammes de mémoire et des exercices divers… avec corrigés.

L’ouvrage traite d’abord du cerveau et du fonctionnement de la mémoire. Il aborde ensuite le rôle de la perception, de l’attention de la concentration, des images mentales, des associations et de l’organisation. L’hygiène de la mémoire ne lui échappe pas.

Il vous donne les connaissances de base pour améliorer votre mémoire mais aussi plus globalement votre efficience intellectuelle. Quand on fait bien marcher ses neurones, ce sont toutes les opérations cognitives qui en bénéficient.

On ne sera évidemment pas surpris de trouver, sous la plume de cet enseignant, des chapitres sur la lecture, le vocabulaire et l’orthographe. D’ailleurs, ce livre s’adresse aussi bien aux enseignants qu’à ceux qui veulent améliorer leurs performances en matière de mémorisation. C’est un bon choix.

La “patte” de l’enseignant est sensible dans cet ouvrage. Si vous êtes enseignant, vous vous sentirez en terrain connu. Parmi les 10 livres sur la mémoire de cette sélection, ce sera peut-être bien votre premier choix.

Chez Albin Michel

7) Améliorer votre mémoire à tout âge

Livre : Améliorez votre mémoire à tout âge (100 exercices pour entraîner efficacement votre mémoire)

L’autrice, Danielle Lapp, a émigré aux Etats Unis où elle travaille au département de psychiatrie de l’Université de Stanford. Ses recherches portent sur l’entrainement de la mémoire. Ce livre a été réédité plusieurs fois et cumule plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires vendus. Pour un auteur scientifique ce serait un best seller !

Mais ce n’est pas vraiment un livre de vulgarisation scientifique. Il y a bien, au début, un rappel sur le fonctionnement de la mémoire, mais cela reste élémentaire.

L’ouvrage bifurque rapidement vers les exercices pratiques. Du moins après un intermède consacré à… la relaxation. Eh oui, j’en parle aussi dans ce blog mais la plupart des auteurs qui traient de la mémoire en parlent rarement. La relaxation, outre qu’elle fait baisser l’anxiété (le pire ennemi de la mémoire) favorise un bon fonctionnement cérébral.

Ensuite, le programme se déploie sur deux axes successifs: améliorer la concentration et améliorer l’organisation.

Sur le premier axe, le livre traite de l’imagerie mentale, de la visualisation, de la perception et de l’attention sélective. Vous avez droit à des exercices d’application.

Le deuxième axe est plus fourni. Au programme vous trouverez les techniques d’association, la mémoire des noms et des visages, la méthode des lieux. Et puis la mémorisation de nombre et des langues étrangères.

Sur ces deux axes, vous avez une centaine d’exercices d’entrainement. Il est difficile de résumer le contenu car beaucoup de facettes de la mémoire sont traitées. Ce qui est sûr, c’est que si vous voulez améliorer votre mémoire, c’est un de ces livres qui vont occuper vos soirées d’hiver.

Chez Dunod

8) Une mémoire extraordinaire

Livre Une mémoire extraordinaire (mémorisez l’impossible en vous amusant), chez Marabout

J’ai déjà rencontré cet auteur. C’est un jeune bibliothécaire d’art qui s’est découvert mnémoniste. Jean-Yves Ponce s’est d’ailleurs illustré en janvier 2016 sur TF1 dans l’émission “Les extraordinaires”. On lui avait donné plusieurs dizaines de photos, chacune associée à un prénom et à… l’empreinte digitale correspondante. Il devait mémoriser le tout.

Essayez un peu pour voir. Artisanalement, recueillez l’empreinte digitale de l’index d’une demi douzaine de vos amis et “apprenez”-les par cœur. Déjà, bon courage ! Ensuite mélangez-les et retrouvez à qui elles appartiennent. Ensuite, imaginez qu’il y en ait plusieurs dizaines… Eh bien, Jean.-Yves a fait un sans faute. Je lui ai demandé quel procédé il a utilisé mais il a botté en touche… Cachottier !

Son livre (format poche) passe d’abord en revue les conditions de la mémorisation, puis aborde les techniques: les associations, le palais de mémoire, le Dominic System… Ensuite (on est alors déjà à la page 128) il s’adresse aux étudiants et lycéens: comment mémoriser des cours, des formules de mathématiques, la chimie, les langues étrangère, le droit…

Plus loin, il aborde la mémoire au quotidien, ce qui concerne évidement tout le monde. On parle alors de noms, des visages, de votre agenda. Pourriez-vous stocker votre agenda dans votre mémoire et ne plus jamais oublier vos rendez-vous ?

L’auteur vous propose des techniques pour mieux mémoriser: des numéros de téléphone, vos numéro de place de parking… Il a la solution pour retenir des conversation, des films, des livres, des horaires de bus… Il termine pas un petit programme d’entrainement de votre mémoire.

C’est un livre bon”friendly”, facile d’accès et agréable à lire mais qui va parfois très loin. Ainsi, le Dominic System est assez ardu à apprendre. Mémoriser à la volée un jeu de 52 cartes dans l’ordre où il vous est présenté est une performance. Ce genre de chose demande un sérieux entrainement.

Cet ouvrage fait partie des livres qui vous suggèrent de pousser votre mémoire plus loin que vous ne le pensez possible. Si vous êtes prêt à tenter le coup, vous êtes en bonne compagnie.

Chez Marabout

9) La mémoire au futur

Livre La mémoire au futur (notre mémoire est orientée vers le futur)

Un drôle de titre…

Cette fois changement de décor. Il s’agit d’un (petit) ouvrage collectif sous la direction de Francis Eustache. Ce psychologue spécialisé en neuropsychologie est chercheur à l’Université de Caen. Il est l’auteur de centaines d’articles scientifiques et d’une douzaine de livres grand public sur la mémoire.

Ce n’est pas tout à faire le cas de celui-ci qui se présente plutôt comme un livre de réflexion. Avec 7 auteurs, 7 articles. Les sujets ? Eh bien, d’abord la mémoire au futur…

Ce n’est pas exactement la mémoire prospective, c’est à dire celle qui vous fera penser, demain à 15 h, que vous avez rendez-vous chez le dentiste.

On serait plutôt dans la simulation du futur en fonction des données que vous avez stocké en mémoire. Je dirais des données corrigées de vos paramètres personnels (centres d’intérêts, aspiration) comme on parle de météo corrigée des variations saisonnières…

Et ça nous mène où, ça ?

Le terme “mémoire au futur” peut vous paraître alambiqué. Il l’est un peu. Mais c’est un starter efficace pour lancer la réflexion. Peut-on imaginer le futur sans faire appel à la mémoire ? Sans la mémoire, pourrait-on se représenter le futur ? Les amnésiques peuvent-ils imaginer un futur ? Peuvent-ils s’y projeter ?

Si vous vous rendez compte après-coup que vous avez oublié d’aller chez le dentiste, quel est le rapport entre cette prise de conscience et votre mémoire ? Se rendre compte qu’on a oublié, est-ce un phénomène de mémoire ?

Dans ce livre, il est souvent question de résultats d’expériences et de tests chez les humains ayant des problèmes de mémoire. Mais aussi chez les souris. Il est question d’imagerie cérébrale. Chez l’humain, mais chez la souris aussi. Ou le rat. Par exemple, grâce à des électrodes, on voit à l’imagerie ses cellules de lieu s’activer successivement au fur et à mesure qu’il progresse dans un labyrinthe qu’il connait.

Arrivé au bout, il active ces mêmes cellules en commençant par la dernière, dans l’ordre inverse. Pendant son sommeil, il les réactivera encore, mais dans le bon ordre cette fois… Est-ce qu’il révise son trajet ? Remis dans son labyrinthe est-ce qu’il l’anticipe ? Est-ce qu’il le prévoit ? Le revoit-il en imagination ? Fait-il une prédiction ?

Ce n’est qu’une petite partie des interrogations traitées dans ce petit livre.

Chez Editions Le Pommier

10) La Memory box

Boite de flashcards La memory box (la méthode infaillible pour tout mémoriser.

Une boite de Leitner new look

Bon, d’accord ce n’est pas un livre. Mais il y a de la lecture à l’intérieur… Lancée par Fabien Olicard avec Céline Holynski, c’est en fait un système d’apprentissage et de révision visiblement inspiré par les boites de Leitner. Cela consiste à inscrire sur des cartes les notions à mémoriser. Au recto la question ou l’intitulé de la notion. Au verso la réponse ou un petit développement.

Comme Fabien n’en fait pas mention, rendons à Leitner ce qui appartient à Leitner. Ce journaliste allemand avait remarqué que certaines cartes sont mémorisées très vite alors que d’autres résistent et semblent ne pas vouloir entrer en mémoire. Il y a donc besoin de “réviser” certaines souvent et d’autres non.

Il préconise d’utiliser des boites. On met toutes les cartes dans la première. Les cartes qui sont “sues” passent dans la deuxième boite. Lors de la révision suivante on commence par la boite 2. Les cartes qui sont toujours mémorisées passent en boite 3. Les autres sont retirées. Ensuite on révise les cartes de la boite 1 et celles qui sont bien mises en mémoire vont en boite 2. Les cartes retirées de la boite 2 retournent alors en boite 1…

Qu’y a-t-il dans la boite ?

Le même jeu de pousse-pousse peut se faire avec 5 ou 6 boites. Le principe de Leitner consiste à réviser souvent ce qui stagne en boite 1; moins souvent ce qui est en boite 2; encore moins souvent ce qui est en boite 3; Etc. Fabien Olicard a opté ici pour une boite unique avec des “compartiments” séparés par des intercalaires. C’est moins encombrant !

Pour vous familiariser avec le système, la boite est livrée avec 300 cartes de culture générale pré-écrites. Les domaines survolés sont

  • dates et faits historiques
  • vocabulaire, expressions françaises
  • vocabulaire anglais
  • Maths
  • Sciences
  • Divers

Un (très) petit livret vous propose deux stratégies d’apprentissage selon que vous travaillez à l’année ou en temps limité. C’est écrit très petit. Pour le lire, j’ai dû utiliser une loupe ! 200 cartes vierges vous permettent de faire vos propres cartes. Dans la réalité c’est quand même très insuffisant pour des notions de cours, par exemple.

Prenez plutôt ça comme un jeu, pour tester le système avec les cartes pré-écrites et vous entraîner. Si vous voulez utiliser le système en vrai, prenez des fiches un peu plus grandes, ce sera souvent nécessaire. En revanche remplacer toutes les boites par une unique boite à fiches est une excellente idée. On trouve ça chez tous les marchands de fourniture de bureau.

Fabien Olicard se veut résolument pratique. Il s’adresse apparemment à ceux “clientèles” différentes. D’abord ceux qui veulent s’amuser avec les cartes pré-remplies. Ensuite les collégiens et lycéens, surtout s’ils ont un examen à passer, je présume. C’est louable. Mais mieux vaut commencer par un bon livre et voir cette “box” comme un complément. Enfin, c’est mon avis. Je sais bien que vous n’en ferez qu’à votre tête.

Chez Larousse

Yapuka

Voilà, j’espère que cette petite revue de livres vous sera utile. Le choix a été difficile mais ce sont à mes yeux les meilleurs livres sur la mémoire; du moins pour balayer intelligemment le sujet. Surtout si vous n’en avez lu encore aucun.

D’autres livres n’ont pas démérité. Par exemple le meilleur livre pour apprendre le Dominic System ne figure pas ici. Parce qu’il faut déjà avoir une bonne culture générale sur la mémoire pour l’aborder efficacement.

Au contraire, chacun de ces livres peut être lu pour lui-même sans connaître les autres. En revanche, ils se complètent très bien. L’ensemble ferait une excellente bibliothèque pour qui s’intéresse au sujet. Que ce soit par simple curiosité ou pour améliorer sa mémoire.

Pour conclure, cela me ferais plaisir que vous donniez votre avis sur ces livres ou d’autres que vous connaissez. N’hésitez pas à partager votre expérience de lecture… et de mise en application. Merci.

Sommaire
Les 10 meilleurs livres pour améliorer votre mémoire
Titre de l'article
Les 10 meilleurs livres pour améliorer votre mémoire
Description
Cette revue de livres vous présentent les 10 livres qui pourraient s'avérer les plus utiles pour améliorer votre mémoire. Suivez le guide...
Auteur
Publié par
Le Club Memori