Exercices et pratiques pour renforcer la mémoire

Améliorer sa mémoire n’est pas une tâche aisée. En un sens c’est pourtant facile. A vrai dire il n’y a même rien de compliqué. Seulement voilà, nous sommes souvent pressés et les résultats ne sont pas toujours instantanés. Mais avec des exercices et pratiques appropriés, et en étant persévérant, on peut stimuler son cerveau et renforcer ses capacités mnésiques.

Voyons ici dans les grandes lignes de quoi il retourne. On ne sait jamais, vous allez peut-être découvrir quelques méthodes pour obtenir une mémoire infaillible… Bon, mettons ça à l’horizon et commençons par les bases.

Comment booster votre mémoire au quotidien?

Tout commence par de simples habitudes quotidiennes. La répétition, par exemple, est un principe basique pour encrer une information dans votre mémoire à long terme. Répétez ce que vous voulez retenir plusieurs fois au cours de la journée, et si possible, associez-le à une activité ou un objet pour créer une sorte de mnémonique personnelle.

Répétition et association sont les deux premiers « trucs » pour améliorer la rétention ET la remémoration. Le premier n’a pas forcément bonne presse. Il rappelle parfois des souvenirs d’école un peu (beaucoup ?) pénibles. Il est parfois inévitable d’en passer par là. A l’heure ou des parcmètres vous demandent d’entrer votre numéro minéralogique ça peut être utile. Il ne vous est jamais arrivé de faire 50 mètres pour trouver le parcmètres et puis de vous trouver « sec » pour enregistrer votre numéro ? Avec des associations verbales ou imagées la répétition peut être allégée. 

La visualisation est aussi un outil puissant. Essayez de transformer des informations abstraites ou des chiffres en images concrètes. Imaginez une scène, racontez-vous une histoire et regardez votre mémoire s’accrocher à ces images fortes, facilitant le rappel plus tard. C’est de l’hébreu pour vous ? Pas d’inquiétude cette page ne parle que des grandes lignes. Vous trouverez des pages plus informatives, ainsi que des articles dans la partie blog.

Et ne sous-estimez pas le pouvoir d’une bonne organisation ! Utiliser des listes, des agendas et même des applications peut aider à libérer votre esprit des informations triviales pour se concentrer sur des données plus complexes. Améliorer sa mémoire ne veut pas dire s’en passer. En sollicitant moins votre mémoire pour des tâches de mémorisation de routine, vous préservez ses ressources. Incidemment, cela vous évite aussi des agacements et des pertes de temps.

N’oubliez pas non plus de visiter notre page, qui regorge de techniques, astuces et exercices pour travailler votre mémoire de façon structurée et efficace.

Pourquoi faut-il régulièrement entraîner sa mémoire?

Ah oui au fait, pourquoi ?

Bon, je vous renvoie à la page mémoire et développement personnel.

Le cerveau n’a rien à voir avec un muscle, mais on peut faire quand même une analogie. C’est que, sans entraînement régulier, il perd en efficacité. Certes, quand on a une vie active, des centres d’intérêts, des amis, des discussions, on l’entretien, c’est une base d’entraînement. On n’améliore pas forcément mais on maintient le niveau.

Au delà de ce maintien, un entraînement volontaire, en plus, stimuler la neuroplasticité. On appelle ainsi la capacité de votre cerveau à se modifier, à s’adapter et se restructurer à travers des expériences nouvelles et de nouveaux apprentissages.

Il faut insister sur l’aspect de nouveauté. Qu’est-ce qui distingue l’entraînement de l’activité cérébrale dans la vie active ? Eh bien c’est qu’on y brasse généralement plus ou moins les mêmes informations. C’est excellent pour les maintenir en mémoire. Mais ça n’agrandit pas votre bibliothèque mémorielle. Ca n’augmente pas votre réserve cognitive, c’est à dire le nombre de vos connexions neuronales. 

En revanche, l’adoption de nouvelles compétences le fait très bien. Par exemple, apprendre une langue étrangère, à faire du parapente ou à jouer du piano produit une augmentation de vos connexions cérébrales. Très rapidement. C’est presque inimaginable, mais vos connexions nouvelles « poussent » t en temps réel, pendant l’apprentissage. 

Les apprentissage nouveaux sont donc  un excellent entraînement cérébral. Même vous intéresser à une exposition et suivre les explication du guide peut produire cet effet. Toutes les activités nouvelles n’engagent pas les mêmes zones de votre cerveau. La création de nouvelles connexions neuronales est donc répartie un peu partout. Plus vous êtes curieux, plus vous vous aventurez et plus votre votre a mémoire devient agile et réactive.

Enfin, les défis intellectuels comme les jeux de logique, les puzzles, les mots croisés ou les Sudoku ne sont pas à négliger. Les intellos trouvent souvent cela « bête » et sans intérêt. Ils se trompent. Ces jeux aiguillonnent votre esprit, vous obligent à focaliser votre attention, vous poussent à trouver des solutions.

C’est du sport cérébral, en quelque sorte. Cela n’améliore pas toujours la mémoire d’un facteur extraordinaire, mais mais l’amélioration est indiscutable. Par exemple les mots croisés font appel à la mémoire sémantique et à la mémoire lexicale. Mais comme les définitions sont souvent sibyllines ou humoristiques, cela vous oblige à considérer de multiples hypothèses. Autrement dit vous faites de multiples remémorations Ce faisant, vous consolidez ces informations en mémoire, même quand elles sont révélées inadéquates.

D’autres activités, quelles soient cognitive (nouvelle langue), physique (escalade) ou mixte (piano) entraîneront d’autres types de mémoire. L’augmentation de la réserve cérébrale concernera d’autres zones de votre cerveau. 

Dans la quête d’une meilleure mémoire, la clé réside donc dans la constance et la variété des exercices pratiqués. N’hésitez donc pas à varier vos activités et à défier constamment votre cerveau. Mais surtout, que cela ne devienne pas un pensum. Même s’il faut un peu d’effort et de persévérance. En effet, il faut savoir prendre plaisir à ce processus de développement personnel. Votre cerveau aime bien ça lui aussi.

Comment retenir facilement le nom des gens

Comment retenir facilement le nom de vos interlocuteurs et marquer durablement leur esprit

Inscrivez-vous et recevez gratuitement ce mémento de 32 pages. 

Merci. Vous êtes bien inscrit. Vos liens de téléchargement vont vous arriver d'ici quelques minutes au plus. Surveillez vos mails et si vous ne voyez rien venir, vérifier votre dossier spam. Certains antispam sont très susceptibles... Vous recevrez également une alerte à chaque nouvel article du blog (en moyenne 2 ou 3 par mois). Votre adresse mail ne sera jamais revendue à qui que ce soit.