Le Club Memori
Pour ceux qui veulent comprendre, maintenir et améliorer leur mémoire.
Vulgarisation scientifique, méthodes, trucs et astuces pour bien mémoriser.

Cela fait déjà des mois que j’ai annoncé la sortie prochaine de mon troisième livre sur la mémoire.  Finalement, il n’est pas encore fini… Mais…

Mais finalement j’en ai écrit un autre !

C’est “Prouesses de Mémoire” qui est actuellement en cours de validation avant impression. Il pourrait être disponible la semaine prochaine. Alors, pour une fois, je vais faire de la pub pour moi… Je vous rappelle que mon blog n’est pas marchand et que les abonnées ne reçoivent pas d’offres commerciales mais juste un émail à la parution des nouveaux articles. Alors je peux bien me permettre un peu d’autopromotion…

Pourquoi “Prouesses de mémoire” ?

Si ce livre parle de trois mémorisateurs prodige et du fonctionnement de leur mémoire, ce n’est qu’un chapitre sur vingt et un. En fait, je considère que le mémoire est une prouesse du vivant. Sans la mémoire, il n’y aurait ni intelligence, ni langage, ni cognition. Imaginez-vous un peu sans mémoire. Sans avoir mémorisé le sens des mots, sans vous rappeler ce que vous faisiez ou pensiez il y a quelques secondes… Vous seriez comme les patients atteints d’une maladie d’Alzheimer au dernier degré. Je préfère ne pas y penser.

Je pense, en revanche, que la prouesse majeure de la mémoire, c’est, à travers l’intelligence et la pensée dont elle a permis l’avènement, d’avoir fait du monde ce qu’il est. Pas toujours comme on le voudrait, certes, mais grâce à la mémoire, qui a permis la cognition, l’intelligence, le savoir, le langage etc. des civilisations ont pu naître et prospérer. Eh oui, la mémoire a bâti des civilisations !

Depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, rien n’aurait pu se faire sans elle. C’est le genre de choses auxquelles on ne pense jamais, mais pourtant c’est vrai. Pas de mémoire, pas de survie, pas d’organisation sociale, rien… Peut-être un lichen ou une amibe pourraient-il survivre sans mémoire après tout. Mais je n’en suis pas si sûr que ça.

Il y a un chapitre sur la mémoire des plantes. Ça ne devrait pas vous étonner, j’en ai fait un article “Votre ficus vous reconnait-il ?“. J’ai aussi un chapitre sur la mémoire animale dont une partie se retrouve dans l’article “Quand les bourdons apprennent à jouer au football“.Il y a quinze jours j’ai écrit un article sur deux mémorisateurs prodige, Veniamin et Tammet. J’en parle plus en détail dans le ivre évidement, et de KIm Peek, qui a été capable de dessiner le plan de New York à main levée après avoir survolé la ville une seule fois en hélicoptère…

Mais il y a beaucoup d’autres choses nouvelles évidemment. Toutefois, si vous ne  connaissez pas encore ces articles, ils vous donneront un avant-goût de ce qui vous attend.

Pour qui “Prouesses de mémoire”

J’ai bien dû faire une bonne demi douzaines d’articles à partir de mes chapitres en gestation. Si ces articles vous ont plu, mon livre ne devrait pas vous déplaire. Selon mon slogan bien rodé, c’est pour ceux qui veulent “comprendre, entretenir et améliorer leur mémoire”. Autrement dit, aussi bien pour les curieux que pour ceux qui se préoccupent de leur mémoire.

Demandez le programme

Même pas la peine de demander, je vous le donne. Voilà le sommaire

Introduction  Page 7
A l’aube de l’humanité Page 11
Trois mémorisateurs prodiges : Veniamin, Tammet et Peek  Page 29
Prouesses de la mémoire animale  Page 47
Prouesses de la mémoire végétale  Page 61
Comment ça marche chez l’Homme ? La séquence neurologique  Page 81
Comment ça marche chez l’Homme ? La séquence cognitive  Page 95
Une prouesse spécifique : mémoriser un visage avec 205 neurones  Page 111
Des mémoires en veux-tu en voilà. Les mémoires à court terme  Page 127
Des mémoires en veux-tu en voilà. Les mémoires à long terme  Page 137
Votre mémoire d’enfance : un vrai prodige  Page 159
La neurogenèse, une prouesse généralisable ?  Page 169
Prouesses, prouesses… Hum… Et les ratés, alors ? Page 185
Des ratés très particuliers mais systématiques : les témoignages   Page 199
Des prouesses de mémoire grâce à la mnémotechnie ?  Page 211
Mnémotechnie facile. Inventez vos propres mnémoniques  Page 217
Mnémotechnie facile : le chaînage  Page 229
Mnémotechnie facile. Petite histoire de la méthodes des lieux  Page 239
Mnémotechnie abordable. La chambre et le parcours familier   Page 247
Un cas très particulier. Comment mémoriser des chiffres   Page 255
Mémorisez mieux avec des histoires à dormir debout   Page 269
Un talent rare : mémoriser les noms   Page 275
Conclusion   Page 285
Remerciements   Page 289

Petite minute d’autosatisfaction

Ben oui, j’ai décidé de m’offrir ça. J’ai l’intention de vous dire le plus grand bien de mon oeuvre. Bon, d’accord, c’est la troisième et, en plus, la mémoire est ma spécialité. Je n’ai donc pas si grand mérite que ça. M’en fous, suis content quand même…

Mnémotechnie

Vous remarquerez qu’il y a plus de 80 pages consacrées à la mnémotechnie. Non pas la mnémotechnie professionnelle, celle utilisée par les champions et les professionnels du spectacle. Vous avez sûrement lu des articles là-dessus. On vous a probablement déjà expliqué comment ça marche.

Et ?

Et  je parie que vous n’avez jamais vraiment mis en oeuvre ces merveilleux moyens mnémotechniques. Parce qu’ils demandent un apprentissage assidu, pardi ! C’est pourquoi j’ai concocté des versions light, abordables tout de suite, sans apprentissage. La seule chose qu’il vous faut c’est le bon état d’esprit. C’est à dire, un état d’esprit ludique et un chouia d’imagination. C’est tout.

Je n’en dis pas plus

Ben non. Si ça vous intéresse vraiment, vous aurez prochainement les infos pratiques ici même. Je les mettrai en P.S. Si ça ne vous intéresse pas, le blog est toujours là. Je suis honoré d’avoir des lecteurs et des abonnés. Merci à vous. Si vous voulez vous abonner c’est le petit formulaire en haut à droite. En prime, vous aurez droit à un mémento très utile. Qui, soit dit en passant, sera mis en vente sur Amazon d’ici la fin de l’année… et ne sera plus disponible gratuitement ici. Que voulez-vous, tout a une fin.

Allez, portez-vous bien !

PS du 15 octobre 2018: Pour le moment ce livre n’est disponible, depuis le 5 octobre, que chez thebookedition.com, là  où j’ai fais mes classes en matière d’auto-édition. Vous pouvez aller voir ici pour en savoir un peu plus.

Dans quelques semaines, il sera probablement sur Amazon dans un autre format physique. Je ne compte pas vraiment sur Tjebooedition pour faire des ventes. Ce sera probablement une édition confidentielle, “collector” quoi…  Peut-être y aura-t-il une version ePub et une version Kindle allez savoir…