Sélectionner une page

On aime bien savoir à qui on a affaire, n’est-ce pas?

Alors voici une rapide présentation. J’ai exercé comme psychologue pendant 43 ans. Si j’ai bien appris quelque chose dans ce métier c’est que, à une écrasante majorité, les gens se sous estiment. En général vous connaissez vos capacités physiques. Mais pour le reste vous vous sous-estimez complètement: sur le plan de l’intelligence, de la mémoire, de la créativité, de vos capacités à  à entreprendre ou à changer, par exemple.

Prenez la mémoire.

Si vous êtes ici c’est que vous faites probablement partie des gens qui se posent des questions.
Dans le genre: “Est-ce que ma mémoire décline? / Pourquoi ai-je des trous de mémoire? / Comment se fait-t-il que je retiens moins bien le nom des gens? / Je ne retiens rien, je suis nul… / J’ai une mémoire de poisson rouge / Je ne sais même plus ce que je suis venu chercher ici… / Où ai-je encore mis mes clés (ou mon téléphone…) / J’ai assisté à une conférence hier mais j’ai du mal à m’en rappeler ” etc.

Je suis prêt à parier que, sincèrement,  vous ne croyez pas possible que ça change.

J’ai l’habitude d’entendre ça.. Je l’ai pensé moi-même autrefois. Pourtant, mon expérience prouve tout le contraire.

Laissez -moi vous raconter l’histoire.

J’ai exercé un métier dans lequel les patients vous donnent une foule d’informations importantes. Mais c’est aussi un métier dans lequel la qualité de la relation humaine compte beaucoup. Donc pas question de prendre trop de notes pendant les entretiens. Ça casse un peu la relation. Mais alors, comment ne rien oublier d’important? Voilà comment j’ai commencé à m’intéresser à la mémoire.

Il fallait que je note après l’entretien, et même des fois seulement en fin de journée. Je n’était pas formé à ça.

J’ai du d’abord m’informer. Je peux dire que j’ai lu des centaines de livres et d’articles scientifiques sur le sujet. J’en ai toute une pleine bibliothèque!  Au fur et à mesure que je comprenais les bases, je cherchais un moyen de les appliquer. J’ai aussi consulté des livres pratiques, dans le genre “comment avoir une mémoire d’éléphant en 10 leçons”. C’était assez souvent trop général. C’était parfois inapplicable et j’avais alors l’impression que l’auteur n’avait même pas testé lui-même ce qu’il préconisait. Parfois, au contraire, j’ai trouvé des pépites dans ce genre de livres. Des techniques vraiment simples et pratiques.

Améliorer sa mémoire, ce n’est pas si compliqué

Finalement, au fil des années, j’ai regroupé tout ça. Cela a fini par ressembler à une méthode pédagogique. Je me suis dit que si j’y trouvais mon bonheur, pourquoi pas d’autres? C’est ainsi que J’ai mis sur pied probablement les tout premiers “ateliers mémoire” en France (années 80). Puis les formations “mémoire en forme” pour les personnes âgées. Puis les “séminaires Memori” pour les commerciaux… A chaque fois avec un test de mémoire à l’entrée et un test à la sortie. Et un score multiplié par deux, en moyenne, entre le début et la fin de la session.

Ces expériences accumulées m’ont permis de peaufiner la méthode. Dès 1993, elle a été publiée sous le titre “Décuplez votre mémoire par la méthode Memori” chez Marabout pour le grand public. “Gérez votre mémoire” a ensuite suivi pour les professionnels chez Nathan. Ce que j’ai surtout réussi à démontrer dans mon expérience, c’est que des gens incrédules au départ voyaient pourtant leur mémoire se redéployer. Que des personnes persuadées de manquer de mémoire depuis toujours étaient sidérées de pouvoir faire des courses sans liste. Qu’elles pouvaient parler de mémoire d’un film, d’une conférence ou d’un livre, Etc.

En fait, j’avais découvert qu’avec le temps, on se met à utiliser notre mémoire d’une manière moins performante. Insensiblement, année après année. D’où une dérive mnésique progressive. Et tout ça parce qu’on n’utilise plus notre mémoire de la même façon… comme si on ne suivait plus le bon mode d’emploi!

Dans mes stages en présentiel, nous cassions les mauvaises habitudes. On reprenait les meilleures. On doublait le score en 20 heures. La conviction que j’en ai tirée est la suivante:  la mémoire ne se perd pas, elle se retrouve! C’est fou le nombre de personnes qui croient avoir une mauvaise mémoire. Presque toujours, ce n’est pas vrai! En revanche ces personnes ont changé, sans s’en rendre compte, leur façon de mémoriser.

Il suffit de revenir à la bonne façon de faire et la mémoire revient!

C’est ainsi qu’on améliore sa mémoire. Ou plutôt qu’on la retrouve. Aujourd’hui je suis à la retraite et je ne veux plus courir les routes pour animer des séminaires. Cela demande une grosse organisation, des coûts importants et on touche peu de personnes à la fois. Pourtant j’ai toujours envie de partager ce que j’ai appris avec le plus grand nombre. D’où le présent blog.

Il me semble que c’est le moyen idéal de toucher tous ceux qui veulent comprendre, maintenir et améliorer ou retrouver leur mémoire.

Vulgarisation scientifique, témoignages, exercices, trucs et astuces pour retrouver sa vraie mémoire

Qu’allez-vous trouver ici ?

  • D’abord des articles de fond. De la vulgarisation scientifique. Pour quelqu’un qui veut retrouver sa mémoire il est en effet important de comprendre comment elle fonctionne. C’est ce qui vous permet de retrouver le bon “mode d’emploi”, oublié au fil du temps. Rassurez-vous, c’est à la portée de tous.
  • Ensuite, bien sûr, vous trouverez des articles pratiques. Dans le genre “comment ne jamais oublier mon numéro de carte de crédit, sans l’avoir noté”. Ou “comment toujours me rappeler où j’ai mis mes clés”… A moins que vous ne préféreriez “comment me rappeler ce que j’étais venu chercher dans cette pièce” ?
  • Et puis des vidéos. Des vidéos explicatives, des démonstrations. Des interviews de spécialistes: mnémonistes, comédiens, champions de mémoire, chercheurs, sommeliers, parfumeurs, conférenciers etc.. Des personnes qui, par profession, doivent avoir leur mémoire au top de sa performance. Comment font-ils?

Je suis sûr que ces articles et ces vidéos vous plairont. et surtout vous seront utiles. Si j’avais un seul message à faire passer ici, ce serai celui-cit: Faites-vous confiance, ayez confiances en vos capacités, elles sont meilleures que vous croyez. Ayez confiance en votre mémoire, elle n’a pas baissé, vous allez la retrouver.

Vous pouvez déposer vos questions, si vous en avez, sous chaque article. N’hésitez pas à commenter. Mais quoi qu’il en soit, n’oubliez jamais (je me répète…) : vos capacités sont meilleures que vous ne croyez; votre mémoire ne s’est pas affaiblie; vous pouvez la retrouver. Suivez le blog!

PS 1 Vous pouvez commencer par la lecture d’articles de la catégorie “mémoire en pratique” qui vous parlent. Toutefois le meilleur usage en sera fait si vous comprenez bien la “mécanique” de votre mémoire. Si vous ne deviez lire que 2 articles “théoriques” fondamentaux ce seraient ces deux-là:

PS 2: je vais bientôt terminer un troisième ouvrage pratique sur la mémoire. Il devrait sortir fin 2018. La sortie du livre sera annoncée dans le blog.

Comment retenir facilement le nom des gens

Comment retenir facilement le nom de vos interlocuteurs et marquer durablement leur esprit

Inscrivez-vous et recevez gratuitement ce mémento de 32 pages. 

Merci. Vous êtes bien inscrit. Vos liens de téléchargement vont vous arriver d'ici quelques minutes au plus. Surveillez vos mails et si vous ne voyez rien venir, vérifier votre dossier spam. Certains antispam sont très susceptibles... Vous recevrez également une alerte à chaque nouvel article du blog (en moyenne 2 ou 3 par mois). Votre adresse mail ne sera jamais revendue à qui que ce soit.